Campagne Gardiens Du Rêve

Pour les campagnes de l'association des Gardiens du Rêve de Sarreguemines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rapport de bataille, point de vue des Impériaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aiolia



Messages : 28
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Rapport de bataille, point de vue des Impériaux   Sam 20 Fév - 21:17

La mer s'étendant à perte de vue dans l'obscurité du crépuscule. Le sous-lieutenant Curtis relisait encore et encore sa tablette cyberdata, parvenant à peine à se concentrer tant le bruit des turbines de sa valkyrie,lancée à pleine vitesse, était assourdissant.
Il savait au fond de lui que ces ordres étaient totalement incohérents, ils n'étaient même pas écrits par un militaire. La planète était à feu et à sang, son Capitaine venait d'être réassigné à la va-vite sur un terrain d'opération dont il n'avait aucune information et lui avait du récupérer une partie des effectifs, principalement les aéronefs de reconnaissance valkyrie, les canonnières Vendetta ainsi que deux transports de troupes, pour effectuer cette fichu mission de sauvetage.
En théorie, son rang lui permettait d'assurer le commandement au cas où le commandant, puis le Lieutenants, venaient à ne plus être en mesure de le faire, ce qui signifiait en général crever, dans la garde impériale. Bien sûr, cela ne lui était jamais arrivé encore, jusqu'à aujourd'hui. La structure même de la garde commençait à s'étioler, Les ordres émanaient d'on ne sait qui, les sous-lieutenants devaient mener des troupes pour des opérations de sauvetage à grande envergure... non, vraiment rien n'allait plus depuis la disparition de Paddysha.
Il s'approcha du copilote et s'assura encore une fois que tout le monde était fin prêt à ... merde il n'en savait rien.

"un message de détresse à été intercepté aux coordonnées 218,123, en plein mer, allez-voir ce qui s'y passe, faites votre possible".

Voila, c'était ça qu'il y avait écrit sur cette tablette cyberdata, deux misérables lignes. Et Curtis devait se débrouiller avec ça, en plus de mener des hommes pour la première fois de sa vie.

La voix du pilote le tira de ses réflexions:
"30 seconde avant arrivée sur zone, Monsieur !"

Tout se jouait maintenant pour Curtis, penser au présent, ne pas anticiper, ne pas se laisser envahir par la peur.
"Echo 2 partez en reconnaissance, faite moi un rapport de la moindre anomalie. Echo 3 et 4 restez en alerte, en formation d'escorte espacée pour Echo 2."
Tandis que les 2 vendettas freinaient, la 2eme Valkyrie rompit la formation, descendit de quelques pieds et alluma ses projecteurs de recherche pour scruter l'océan noir.
"Echo 2 pour Echo 1, Lieutenant nous avons repéré quelques terres émergés, doit on s'approcher? à vous.
- Ici Echo 1 pour transports 1 et 2, débarquez vos hommes sur ces récifs, il faut les fouiller.
- Roger Echo 1".

Les lourds transports descendirent jusqu'à la plus grande étendue de terre et le peloton, l'unique peloton qui avait été confié à Curtis, débarqua sur cette île. Curtis se rappela que le Commissaire Bollock accompagnait le peloton, cette pensée le rassura et il se dit qu'il avait au moins un homme sur qui compter. Le membres du peloton se dispersèrent, allumèrent les lampes tactiques de leur fusil et se mirent à quadriller la zone.

Deux minute passèrent, puis trois, et toujours rien, Curtis regarda l'océan par le hublot de sa valkyrie. On n'y voyait rien, une tempête commençait à s'élever, c'est comme si l'océan... grouillait, il sourit à cette pensée, ce n'était pas vraiment le terme adéquat pour décrire un océan. Il suivi distraitement du regard le halo lumineux d'un projecteur sur la surface de la mer. Il fut horrifié par ce qu'il vit. En fait "grouillant" était parfaitement justifié, car des centaines d'organismes à la carapace luisante nageait en silence vers eux.

"Ici Echo 2, cria le pilote de la valkyrie de reconnaissance dans la radio, mon lieutenant il y a des ...
- Echo 2, remontez et décrivez-moi exactement ce que vous voyez !"
- Ils sont des milliers Lieutenant! ... je vois également deux silhouettes plus massives que les autres, ils volent on dirait..."

Curtis n'avait aucune expérience. En tant qu'officier carriériste, probablement à cause d'une longue tradition militaire dans sa famille, il avait passé les examens de sélection haut la main et connaissait le manuel à la lettre. Il se mordit la lèvre pour ne pas céder à la panique et appliqua à la lettre la doctrine de combat contre les xenos tyranides. Détruire en priorité les organisme les plus imposants, une cible après l'autre, concentrer les tirs jusqu'à sa destruction puis passer à la cible suivante.

"Unité 3, unité 4, ciblez le Xenos ailé, azimut 050, feu à volonté"

L'artilleur Tusk de la Vendetta désignée Echo 3 bascula toute la puissance du réacteur sur les batteries de canons lasers de son aéronef. Huit secondes plus tard, les indicateurs de charge passèrent du rouge au vert. Le réticule de son HUD se stabilisa sur la forme lointaine du tyranide ailé, il pressa la détente et six langues bleus émergèrent de la vendetta pour aller frapper sa cible. Quelques centaine de mètres à bâbord, l'autre vendetta fit de même. Les sens aiguisés de Prince tyranide l'avertirent juste avant l'impact. Il se contorsionna en plein air pour tenter d'éviter la fulgurante avalanche d'énergie pure, sans toutefois réussir à tout éviter. Les 6 batteries jumelées de Lasers des deux Vendetta le déchirèrent, et son corps tomba lourdement dans l'eau.
Les pilotes n'eurent pas le temps de se féliciter, quand Echo 3 fut assailli par une nuée de tyranides rampant surgit de nulle part. Personne ne les avait vus, ou n'arrivait à imaginer comment il avait pu sauter aussi haut pour atteindre la coque de l'aéronef, néanmoins leur griffes percèrent le blindage avec une aisance surnaturelle, et une avarie força le pilote à amerrir d'urgence. Curtis ordonna à la seconde vendetta de reprendre de l'altitude pour éviter de subir le même sort. Celle-ci s'exécuta mais se retrouva au beau milieu d'un vol de petits tyranides ailés, versions miniatures de l'imposant Xenos qu'ils venaient d'abattre. Leurs griffes commencèrent à entamer la verrière du cockpit.

Pendant ce temps, le second grand organisme Tyranide ailé avait eu tout le temps de s'approcher dangereusement des valkyries. Le deux canonnière n'étant plus en position de tir, Curtis se dit alors qu'il regrettait d'avoir embrasser une carrière militaire.

Soudain, une vive lueur illumina le champs de bataille maritime. Dans un autre contexte, on aurait pu y voir des comètes chutant dans la mer de Caladan, mais il s'agissait en fait d'une dizaine de missiles Typhon-2A, à haut pouvoir de pénétration, qui s'enfoncèrent dans l'épaisse carapace du second Prince Tyranide. Ce dernier explosa en plein vol.
Curtis leva les yeux et vit 5 landspeeder Ultramarines effectuer un virage serré pour se remettre en position de tir. Non, tout n'était pas encore perdu.

Au sol, le peloton avait été assaillit par des tyranides de taille moyenne, c'est à dire bien plus gros qu'un homme, et se battaient comme ils pouvaient dans l'obscurité, au fusil comme au poignard.
Au bout de quelques minutes de combat acharné, les sergents des escouades commençaient à présenter des signes de faiblesse, ils ne communiquaient plus avec leurs hommes, fixant plus souvent les corps sans vie de leurs soldats déchiquetés plutôt que leur ennemis directs. Cela n'échappa pas à Bollock. Il vit les hommes apeurés, perdant toute discipline et se battant comme des enfants terrorisés, oubliant leur entrainement de soldat de l'Imperium. Il était temps qu'il fasse son travail de Commissaire.
Tout en tranchant le membre visqueux d'un genestealer, il hurla à plein poumons: "Soldats de Cadia, l'Empereur veille sur vous, l'Empereur vous protège! Ne vous laissez pas aller à la facilité d'abandonner. Caladan n'est qu'une planète parmi tant d'autres, mais c'est pour LUI que nous sommes là, pour SA gloire ! Alors battez-vous, pour Cadia, pour l'Empereur !". Comme pour ponctuer, il détacha la tête d'un xenos dans un fracas d'étincelles avec son épée tronçonneuse.
Leur cœurs gonflés d'orgueil et de fierté par le discours du commissaire Bollock, les soldats reprirent en cœur "Pour Cadia, pour l'Empereur!", se jetant vers l'ennemi avec une rage redoublée. Le sergent Pike regarda cet homme inflexible, il ne l'oublierait jamais. Plus tard il se rappellera que s'il avait survécu à Caladan, c'était bien grâce à Bollock.

De part et d'autre à la surface de l'eau, des escouade d'assaut d'Astartes engageaient les tyranides qui formait un véritable tapis de chitine à la surface de la mer.

La bataille continua au son des hurlements ds xenos et des explosions de roquettes des valkyries et des land speeders. La puissance de feu combinée de la garde et les prouesses martiales de Ultramarines avaient réussi à repousser l'ennemi de quelques pas, laissant une fine bande de no man's land entre les forces impériales et les extraterrestres. Cette relative sécurité n'était pourtant que temporaire, les armes lourdes étant pour la plupart à court de munitions et les hommes épuisés. Même Bollock, colosse au mental de fer exprimait à demi-mots l'essoufflement des forces impériales. Curtis pris alors la difficile décision qui fait la différence entre un officier décoré par sa hiérarchie et un officier admiré par ses hommes. En prenant cette décision il savait qu'il gagnerait le respect de ses soldats mais perdrait à jamais la possibilité d'évoluer jusque dans les haut étages hiérarchique de la Garde Impériale:


il ordonna le repli.


Dernière édition par Aiolia le Dim 21 Fév - 2:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ouroboros

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Rapport de bataille, point de vue des Impériaux   Dim 21 Fév - 2:03

Cool, sympa le texte, il passe bien ! ^^
ça décrit pas mal, et comme ça reste toujours sur l'avis des gardes, ça me laisse pas mal de possibilité pour pouvoir faire un résumé coté xenos sans faire de "déjà vu" ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
childerick
Admin


Messages : 197
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Rapport de bataille, point de vue des Impériaux   Mar 23 Fév - 12:22

Très très bon, j'aime bien Curtis... J'espere qu'on le reverra encore lors de la prochaine bataille ;0)

C'est cool, je publierai tous vos textes dans le petit cahier que j'imprimerai, une fois la campagne terminée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campagne40k.forumactif.org
Aiolia



Messages : 28
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Rapport de bataille, point de vue des Impériaux   Mar 23 Fév - 13:00

Merci !

Marrant en l'écrivant, je voulais donner à Bollock le rôle du personnage charismatique, mais bon avec un nom comme ça c'était pourri d'avance ! lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rapport de bataille, point de vue des Impériaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rapport de bataille, point de vue des Impériaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de bataille
» Rapport de bataille 800 pts ogres-nains
» Premier rapport de bataille
» [1000 points] Rapport de bataille de l'île du sang
» Rapport de bataille Bones griffon / iron dwarfs VS Shroud mage / impérial humans.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campagne Gardiens Du Rêve  :: La campagne 2010 :: Caladan :: Résumés des parties :: 9eme session-
Sauter vers: