Campagne Gardiens Du Rêve

Pour les campagnes de l'association des Gardiens du Rêve de Sarreguemines
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fluff de la campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
childerick
Admin


Messages : 197
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Fluff de la campagne   Mar 24 Jan - 15:50

Voici l’historique de la nouvelle campagne que nous allons jouer



Un monde en feu… Des terres crevassées d’où suppure une lave ardente, dévorant toute vie sur la planète. Le ciel est mort, son linceul est de fumée, tout est brûlé, tout est dévoré… Seules quelques flèches d’argent s’étirent douloureusement vers l’espace, des vaisseaux emmenant avec elles les rares survivants de Crématus Century. Survivants dévastés d’un monde dévasté…

Oerlin Fargaze, Grand-Prophète de Saim-Hann, émergea de sa transe : il pouvait sentir le moindre flux électrique courant le long de ses nerfs, comme une brûlure que lui aurait infligé ce rêve. Rêve ? Ou prémonition ? Si la petite planète Crématus Century était riche de son exploitation gazière, elle était aussi en sursis : dans son noyau était contracté des puissances colossales, une pression magmatique extraordinaire qui ne cherchait qu’à s’échapper. Ce monde allait imploser, très bientôt…

Si Fargaze se rendit ensuite sur Crématus, ce ne fut pas pour avertir les quelques pathétiques humains, mineurs et soldats qui vivotaient sur la planète. Ni pour aller secourir les Taus qui, pour élargir leur cercle d’adorateurs du Bien Suprême, n’avaient rien trouvé de mieux que d’établir une base avancée sur la planète. Non, si les Eldars de Saim-Hann venaient à la rescousse de ce petit cailloux perdu dans l’espace, c’était pour sauver d’autres Eldars, des Exodites, premiers habitants de Crématus, du temps où elle ne portait même pas encore ce nom et n’était occupée que par quelques tributs orks.

L’Histoire de cette planète pouvait se résumer à la cohabitation Eldars- Humains-Taus, cohabitation qui fut tout sauf facile, bien que les heurts furent, pour la grande majorité, contenus.

Lorsque Fargaze arriva en délégation sur Crématus et demanda à parler aux responsables humains, taus et exodites, la méfiance et les querelles claniques faillirent prendre le dessus. Mais quelques récents signes telluriques et sismiques, enregistrés sur la planète, venaient appuyer les allégations de Fargaze… Notamment, certains volcans que tous croyaient éteints, étaient entrés en éruption. Des périmètres de sécurité furent établis, bien que le principal problème n’était pas les coulées de laves, mais les flots de peaux-vertes, jusqu’à présent contenus dans les hautes montagnes, qui, devant le danger, n’avaient d’autres choix que de dévaler les pentes et de se répandre dans les vallées…

Si certains étaient encore sceptiques quant à l’annonce d’une apocalypse prochaine, tous s’accordaient à penser qu’il se passait quelque chose d’inhabituel sur le sol de la planète. Et « inhabituel » ne devint plus qu’un doux euphémisme, lorsque des rapports d’observateurs Taus affirmèrent qu’à l’intérieur des coulées de laves, récemment solidifiées, étaient enchâssés d’étranges formes métalliques. Formes métalliques qui, après quelques fouilles minutieuses, s’avérèrent être des débris de carcasses robotisées. Aucun doute possible : des Nécrons sommeillaient sous la surface de Crématus Century, et les récents tremblements de terre les avaient réveillés.

Taus, Eldars et humains s’allièrent alors pour mettre en place de solides défenses, et préparer les spatioports commerciaux de la planète, dans l’éventualité de plus en plus plausible d’une évacuation totale.

C’est alors que des barges de bataille Space Marines apparurent dans l’orbite de Crématus Century. Les humains crurent d’abord que l’Empereur avait envoyé ses soldats d’élites pour les sauver mais la réalité était toute autre. Les Space Marines n’étaient même pas au courant du danger qui suintait de la surface crevassée de la planète : ils n’étaient là que pour une seule chose, poursuivre un vaisseau chaotique qu’ils avaient sévèrement endommagé lors d’une bataille spatiale mais qui avait réussi à s’enfuir et à se poser sur Crématus Century.

Fargaze et les représentants Taus durent désormais composer avec les arrogants Astartes. Après des jours de réunions et de palabres, ménageant les égos démesurés de chacun, un compromis fut trouvé : toutes les armées, réunies dans une alliance incongrue, allaient contenir les Orks, les Nécrons et les forces Chaotiques jusqu’au moment où tous les habitants de Crématus auront eu le temps de se réfugier dans les différents spatioports, pour une évacuation complète. Cela allait mettre du temps, et Fargaze espérait secrètement que la planète n’allait pas imploser d’ici là. D’autant plus que, selon toute vraisemblance, les forces ennemies allaient certainement également se diriger vers ces spatioports pour échapper à la dévastation…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://campagne40k.forumactif.org
Ouroboros

avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 11/04/2009

MessageSujet: Re: Fluff de la campagne   Sam 10 Mar - 17:29

J'ai enfin eu le temps de tout lire. Impec le scénar' ! Smile
Pas évident de caser les marines et chaoteux là-dedans, mais t'y es arrivé. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fluff de la campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Eden - Qui contrôlera Oujhorod?
» La campagne de l'été : la couronne du destin...
» Blau Fluss, atterrissage en campagne près de Frankfurt.
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» Campagne EMPIRE PLANETAIRE sur Tours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Campagne Gardiens Du Rêve  :: Règles de la campagne-
Sauter vers: